Handicap

Voter seul, en toute confidentialité, est indispensable pour voter librement.

Le code électoral autorise les personnes handicapées à se faire aider. Mais une personne qui se fait aider ne vote pas seul, et peut donc être amenée à changer son choix en fonction de la personne  qui l’aide. En effet, Il est délicat pour une personne dépendante de voter pour un parti si l’aidant qui intervient dans sa vie quotidienne et l’aide à voter a des idées en désaccord avec ce parti.

Aussi, Éthique Citoyenne promeut les protocoles de vote qui garantissent le respect de la confidentialité et le vote autonome pour tous.

Le protocole Hoffmann est adapté aux personnes qui n’ont pas l’usage de leurs mains ou de leurs bras.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*